« Fais œuvre d’évangéliste » 2Tm 4,5

 

Au début de l’année scolaire en organisant la catéchèse, nous reprenons l’œuvre de la transmission de l’Evangile aux jeunes générations. Pour les catéchistes c’est un labeur exigeant, demandant de ménager le temps en famille, au travail, au repos et cependant – c’est une source de joie et de progression personnelle dans la foi. Comment ne pas avoir des sentiments de grande reconnaissance à celles et à ceux qui chaque année prennent cet engagement... Merci pour cette participation à « l’annonce de l’Evangile » comme le dit Saint Paul dans la deuxième lettre à Timothée l’évêque d’Ephèse. Le mot catéchèse vient du grec katecheo et veut dire p. ex. : retentir, résonner, instruire de vive voix, faire retentir aux oreilles. Dans le Nouveau Testament ce mot signifie l’action de donner une instruction religieuse sur la vie de Jésus et sur son retentissement dans la vie de ses disciples. Par la catéchèse l’Eglise éduque à la foi des enfants, des jeunes et des adultes. Cet enseignement systématique de l’ensemble de la doctrine de la foi catholique est fait en vue de les initier à la plénitude de la vie chrétienne. Avec la première annonce de la foi « le kérygme » la catéchèse revêt plusieurs dimensions : exhortation pour susciter et encourager la foi, expérience de la vie chrétienne, célébration des sacrements, intégration à la communauté, témoignage et mission (cf. Catéchisme 4°s). La catéchèse est un des éléments du processus d’évangélisation. Après ces quelques remarques autour de la catéchèse je tiens à dire encore un grand merci à toutes celles et à tous ceux qui cette année et les années précédentes en tant que catéchistes ont pris part à l’annonce de la Bonne Nouvelle dans notre paroisse. Merci aussi à tous ceux qui s’engagent chaque année à prier pour que cette catéchèse porte du fruit. 

Encore bonne rentrée à tous.

 

Père Mariusz Sliwa ms