La grâce de Carême.

 

Chaque année l’Eglise nous offre le temps de la préparation pascale. Pendant les quarante jours de Carême, par la pratique du jeûne, de la prière et de l’aumône, nous voulons nous laisser toucher par la passion du Seigneur et mieux intérioriser le don du salut accompli par sa mort et sa résurrection. Cette ambiance pascale commence dès le Mercredi des Cendres. Elle nous entraîne à élever notre âme et aspirer à devenir, de plus en plus, de vrais priants, pour adorer le Père « en esprit et en vérité » (Jn 4, 23). L’Evangile nous apprend que ce chemin spirituel appelle à vivre un dépouillement. Certes, ces derniers temps, de brutaux dépouillements ne nous ont pas été épargnés. L’incendie de St-Jacques après celui de la chapelle St-Paul de Beauvert, la décision de notre évêque concernant l’avenir de l’église St-Paul et celui de plusieurs autres églises dans notre diocèse, les actuels procès très médiatisés... peuvent donner l’impression d’un grand effondrement. De plus, un étonnant silence des autorités politiques et ecclésiastiques sur les 878 profanations de lieux de cultes catholiques en France en 2018 interroge, même des gens pas très proches de l’Eglise s’en inquiètent. Jusqu’à nos prières universelles qui semblent les ignorer au profit d’autres actualités. Par ce temps marqué d’événements  violents et parfois par l’esprit de meute, il est primordial de cultiver une ambiance de fraternité nourrie de l’Evangile. Le père Guy de Kerimel nous y encourage à chaque occasion. Est-ce rêver que de rappeler les paroles de Tertullien rapportant les propos des non chrétiens aux IIIe siècle qui, observant les communautés des chrétiens disaient : « voyez comme ils s’aiment, (...) voyez comme ils sont prêts à mourir les uns pour les autres » (Apologétique, n°39 §7). 

Bon Carême à tous.

 

Père Mariusz Sliwa ms

 

Souscription

Si vous souhaitez faire un don pour la reconstruction de l'église Saint-Jacques :

 

Suivre le lien : SOUSCRIPTION SAINT JACQUES

(Déduction fiscale)

Lettre de soutien aux paroissiens suite à l'incendie