La famille spirituelle laïque salésienne

La famille spirituelle laïque salésienne, ou Association Saint François de Sales

Elle rassemble environ 2800 membres laïques dans les cinq continents. Elle a été fondée en 1872 par le père Henri Chaumont et Mme Caroline Carré de Malberg pour aider les personnes vivant une vie ordinaire à témoigner de la vie chrétienne dans le monde. Elle a donné naissance, fait étonnant dans l'Eglise, à un ordre religieux missionnaire, les Salésiennes missionnaires ou SMMI, qui sont environ 1500 dans le monde.

Nous sommes animés du désir de suivre le Christ grâce à l'amitié et à une règle de vie inspirée de la spiritualité de St François de Sales : esprit de douceur et d'humilité, de joie, de liberté, d'adaptation des exigences évangéliques à chacun, selon la volonté de Dieu. Nous avons à cœur de vivre l'Evangile là où nous sommes, et d'en témoigner, comme les premiers chrétiens, guidés par l'Esprit de Pentecôte.

L'appartenance à cette famille spirituelle comporte une formation de deux ans, et un engagement.

Les grandes orientations :Une vie d'oraison profonde et fidèle – Un enracinement dans l'Eglise – Un travail spirituel régulier, aidé par les réunions de groupe et des livrets présentant des « thèmes » qui nous font travailler successivement divers aspects de la vie en Eglise ou de l'esprit salésien.

A Grenoble, l'ASFS anime plusieurs petits groupes de spiritualité salésienne, et une journée chaque été, fin août, à Annecy, dans le cadre de la Semaine Salésienne, pour laquelle elle organise un car.

« Il nous faut fleurir là où nous avons été plantés »

« Soyons ce que nous sommes, et soyons-le bien » (St François de Sales)