Le catéchuménat

Le baptême, porte de la vie et du Royaume, est le premier sacrement de la Loi nouvelle : le Christ l’a proposé à tous pour qu’ils aient la vie éternelle ; il l’a confié à son Église, en même temps que l’Évangile, lorsqu’il a ordonné à ses Apôtres : « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. » C’est pourquoi le baptême est tout d’abord le sacrement de cette foi par laquelle les hommes éclairés par la grâce du Saint Esprit, répondent à l’Évangile du Christ. (Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes, n°3)

« Nous voudrions voir Jésus ! » (Jn 12, 21). Nombreux sont nos contemporains qui, attirés par Jésus, demandent aux chrétiens de rendre compte de leur foi. Et certains décident de s’engager à la suite du Christ. Dans notre diocèse ils étaient presque 80 à le signifier publiquement lors de la célébration de l’Appel Décisif le 22 février.

Un adulte ou un adolescent qui demande le baptême s’engage dans un parcours long, de l’ordre de deux ans. La paroisse qui l’accueille constitue pour lui ou elle un groupe d’accompagnement composé de chrétiens qui acceptent de témoigner de leur foi et d’être interrogés. Les rencontres, fréquentes, portent chacune sur un aspect de la foi chrétienne. Toutes les questions du catéchumène sont accueillies, car le dialogue permet de faire grandir et sa foi et celle des accompagnants.

Jésus a dit « Je suis le Chemin, la Vérité, et la Vie » (Jn 14,6). Cheminer avec lui implique ainsi de laisser l’Esprit Saint faire la vérité dans sa vie : c’est le sens des trois scrutins auxquels se sont soumises nos catéchumènes lors des 3e, 4e et 5e dimanches de Carême.

La Vigile Pascale est l’occasion normale de célébrer le baptême d’un catéchumène. En effet, elle commémore par excellence la résurrection de Jésus, victorieux du mal et de la mort. Et nous qui sommes baptisés, nous le sommes dans la mort de Jésus, dit Saint Paul (Rom 6, 3), afin de ressusciter avec lui. Tous les chrétiens présents proclament solennellement cette foi baptismale.

Le catéchuménat est une grâce pour nous tous. En accompagnant une personne qui veut suivre Jésus, nous sommes invités à nous replonger, presque littéralement, dans notre foi et la faire vivre.

Didier Delaplace